Le poids des pixels

Les photoreporters sauvent des vies

© Patrick Chauvel

Quand le photojournalisme sauve des vies ; de prime abord, voilà un sujet étonnant me direz-vous ! Et bien c’est très sérieux, pas mal de photoreporters surtout ceux qui rendent compte des guerres avancent que leur travail n’est pas du voyeurisme ou une simple suite de scènes horribles gratuites. En effet, beaucoup d’observateurs réagissent en disant : « A quoi sert de nous montrer de telles images insupportables, pourquoi tant de violence, il faut être dérangé pour prendre de tels clichés, ou encore au lieu de faire des photos les photographes ne pourraient-ils pas se rendre utiles en aidant ces gens ? » Et bien c’est ce qu’ils font ! En une sorte de Pot-pourri de phrases relevées ça et là, dans les journaux, dans les magazines ou lors d’interviews je me propose de vous démontrer que leur travail peut sauver des vies.

Squal

Article complet

Page 9 sur 14