Rions un peu !

Rions avec Oakoak

© OakoAk

L’artiste urbain connu sous le pseudo OaKoAk est autodidacte et découvre le Street Art dans le milieu des années 2000. Il a un regard imaginatif et sévit dans nos villes, sur les murs, dans les entrepôts, sur les panneaux, les parcmètres, les accessoires signalétiques et les trottoirs. Il y réalise des montages, colle, écrit, dessine et détourne le matériel urbain de Bangkok à Toulouse, en passant par Newcastle ou Paris. Il voyage beaucoup et façonne en revisitant à sa manière les lieux qu’il traverse. Ce poète du « Street art » arpente les artères de nos cités à la recherche de failles, qu’il va avec un peu de travail et d’imagination, transformer en personnages ou en situations cocasses. Il scrute les détails, repère les taches, garde les yeux rivés sur le mobilier urbain et passe au scanner le quotidien pour mettre en scène l’anodin et en faire émerger d’incroyables clichés qu’il immortalisera ensuite et diffusera sur la toile.

Squal

Article complet

Page 24 sur 34