Interviews

Ludovic Florent à l’honneur

© Ludovic Florent

Innocence, Chrysalide, Immersion, Poussière d'étoiles, (Peau)ésie, Spectral, Azur, L'ivresse des profondeurs. Autant de titre de séries qu’il a réalisées et qui présentent son travail comme un art créatif et non contemplatif où son orientation vers la photographie de studio lui permet de mettre en image les corps de ses modèles. Toujours d’une manière pudique et sensible au sein de laquelle la beauté naturelle prime sur toute envie de séduction ou de provocation et ce, dans un profond respect des personnes. L'histoire d'une photo se raconte au travers du regard que les gens portent sur elle et pour me parler de ces histoires qui, dans son travail, sont de véritables chorégraphies visuelles, j’ai le plaisir de recevoir aujourd’hui Ludovic Florent.

Henri

ITW intégral


Page 20 sur 63