La loi des séries

"Portraits du gang néozélandais Mongrel Mob" de Jono Rotman

Portraits du gang néozélandais Mongrel Mob © Jono Rotman​​

Il y a peu de temps, j’ai découvert le photographe Jono Rotman, originaire de Wellington en Nouvelle-Zélande, qui vit aujourd’hui à New-York. Il réalise ses premiers reportages en photographiant les prisons et les hôpitaux psychiatriques de Nouvelle-Zélande, avant de s'intéresser à la vie des gangs en 2007. Sur ce sujet il a produit une impressionnante série de portraits « Portraits du gang néozélandais Mongrel Mob ». Les journalistes qui arrivent à approcher les Mob sont rares, et en ce sens, cette série constitue un véritable exploit. D’ailleurs parler de série est un peu réducteur puisqu’il a réalisé plus de 200 portraits en très grand format (presque 2 mètres de hauteur) à travers toute la Nouvelle-Zélande en 8 années passées en immersion quotidienne. La démarche du photographe, était de sortir les membres du gang de leur zone de confort en éliminant tous les éléments associés à ce groupe afin de les représenter dans une ambiance la plus neutre possible. Ainsi, Jono Rotman souhaite sortir ces hommes de la glorification et/ou de la caricature souvent inhérente à la représentation des gangs.

Squal

Voir la série

Page 7 sur 60