Le poids des pixels

Histoires de guerres

Cavalry, 1895 © Roger Fenton

En 1895, Roger Fenton part pour la Crimée. Il devient le premier photographe de guerre de l’Histoire. Cependant, afin de ne pas décourager les futurs volontaires il est soumis à la censure : il ne prend aucune image de soldats mutilés, blessés, morts ou atteints de choléra. Mathew B. Brady, photographe américain, a, quant à lui, couvert la Guerre de Sécession. Ses images de cadavres marqueront les Etats-Unis. La véritable photo de guerre est née. Mais, elle a bien failli en rester là. En effet, il n’y aucune image de victime de la Première Guerre mondiale et, pour les combats, les soldats poseront. Les années 20 voient la naissance du « Composograph » c’est-à-dire la manipulation des photos, celles-ci sont donc retouchées.

Evinrude

Article complet

Page 13 sur 14