Rions un peu !

Rions avec David Gibson

© David Gibson

Les images de David Gibson sont impertinentes, graphiques, contemporaines, elles décrivent la vie comme on la croise dans nos artères tous les jours sans forcément remarquer qu’il s’y passe beaucoup de choses intéressantes. Il est avec Rodolphe Sebbah, Nils Jorgensen et Matt Stuart l’un des streetphotographes dont il faut absolument connaître le travail. Il travaille indistinctement en couleurs comme en noir et blanc, la photographie de rue est pour lui avant tout une approche instinctive. Ce que j’aime aussi chez ce photographe c’est que je me retrouve un peu dans sa façon d’aborder l’image quand il déclare  « Je passe probablement plus de temps à regarder les photos des autres que je n’en prends. Mes étagères à la maison sont remplies de livres de photographie. Le travail de photographes célèbres est toujours une source de réconfort et de stimulation pour ma propre photographie. » Il adore Elliott Erwitt, Henri Cartier-Bresson ou Mario Giacomellli qui l’inspirent.

Squal

Article complet

Page 27 sur 34