Un air de déjà vu !

Eisenstaedt - Jorgensen - Doisneau - Troude

© Alfred Eisenstaedt

Le photographe Alfred Eisenstaedt était sur Times Square le jour de la déclaration de la Victoire sur le Japon lors de la Seconde Guerre mondiale, le 14 Août 1945. De son propre aveu, il a vu un marin en uniforme sombre qui traversait la rue, embrassant sur son chemin chaque femme jeune ou vieille qu’il rencontrait. Les embrassades étaient spontanées, sincères, belles et chaleureuses. Alfred a pris exactement quatre clichés ce jour-là, espérant patiemment le juste et bon moment où il figerait le baiser qui ferait la bonne photographie. Le contraste de l'uniforme avec cette infirmière vêtue de blanc vient s’ajouter à la fulgurance de la rencontre et de l’empoignade. Sa photographie a été publiée dans Life Magazine la semaine suivante, devenant ainsi une icône culturelle de l’instantané. J’ai trouvé quatre autres images illustrant à merveille le thème de cette chronique sur les photographies qui se ressemblent et qui nous font parfois nous dire, quand on les découvre : « J’ai déjà vu cette image quelque part ! »

Squal

Article complet

Page 25 sur 28