L'analyse d'une photographie

Alexandra Boulat - A collection of bullets 2001

A Collection Of Bullets 2001 © Alexandra Boulat

Alexandra Boulat est née à Paris en 1962, fille du grand photographe Pierre Boulat et de la fondatrice de l’agence Cosmos, Annie Boulat. En 1980, le bac en poche à 18 ans tout juste, elle rêve déjà de marcher dans les traces de son père… En 2001, elle devient co-fondatrice de l'agence photo VII, constituée comme son nom l’indique, de sept représentants de l’élite du métier, parmi lesquels l’ancien photographe de Magnum James Nachtwey. Cette agence est destinée à documenter le conflit environnemental, social et politique. Elle a également publié deux livres, le premier intitulé « Paris » et le second « Éclats de Guerre » en 2002. La centaine de photos sélectionnées pour ce dernier ouvrage constitue une sélection d’élite de dix ans d’un parcours d’exception. Elle s’installe à Ramallah en 2006 où elle couvre la situation dans la bande de Gaza et le conflit inter-palestinien. En juin 2007, alors qu’elle était en reportage pour Paris-Match en Cisjordanie, elle est victime d’une rupture d’anévrisme. Rapatriée à Paris, elle meurt en octobre alors qu’elle n’avait que 45 ans. Voici aujourd’hui l’analyse d’une photographie d’Alexandra Boulat présentant une rose entourée de munitions intitulée « A collection of bullets and a paper tulip decorate a government office in Quetta, Pakistan 2001 ».

Squal

Article complet

Page 25 sur 28